Tortuguero, la petite amazonie

 

Très pauvre jusque dans les années 50, le Costa Rica a connu un essor économique important avec le commerce du café et de la banane. Pour pérenniser son développement, le gouvernement a rapidement misé sur le tourisme comme ressource économique stable. Et pour attirer les visiteurs, le pays a un atout de taille : l'incroyable richesse de sa faune et de sa flore.

Ce petit village est niché au creux d'une bande de terre de moins de 500 mètres de large, entre la mer des Caraïbes, un vaste réseau de canaux, et une forêt dense, surnommée « la petite Amazonie ». Autrefois zone privilégiée pour les chasseurs de tortues et réservée aux convoyeurs de bananes, le village est devenu un site touristique incontournable, grâce à la création d'un parc national. Des bus de touristes sont acheminés par bateau (seule voie possible pour atteindre Tortuguero), avant de découvrir en canoë l'incroyable biodiversité qui règne ici : caïmans, tortues, oiseaux, singes, chauves-souris, myrmidons... Dans ce monde paisible, les animaux se laissent approcher sans crainte. Les hommes ne représentent plus aucune menace pour eux : dans leurs petites embarcations, ils ne sont que de passage.