Pluie d'étoiles à Saint-Michel-l'Observatoire

C'est un ciel comme on n'en voit plus, ou trop rarement. D'un noir d'encre, ponctué de milliards d'étoiles. Au-dessus du centre d'astronomie de Saint-Michel-l'Observatoire, dans les Alpes-de-Haute-Provence, la voie lactée étire son ruban de petits points brillants sur la voûte celeste. Mon appareil photo indique 22 heures et déjà les visiteurs se pressent autour des téléscopes. Certain sont néophytes, d'autres fins connaisseurs et tous se réunissent pour observer la course des astres. Un à un, leurs regards se glissent dans la lunette, et c'est la galaxie d'Andromède, l'amas du Canard sauvage ou les anneaux de Saturne qui surgissent...

 

                                                                                                                                               Mégane Chêne