Un livre s'approprie quand une exposition se partage.

 

C'est ainsi que sont nées les expositions photographiques urbaines de "J'ai un cancer du sein. Et après", en prenant un risque : présenter au public des images fortes pour parler d'un sujet tabou. "Couvrez ce sein que je ne saurai voir" écrivit Molière, pour nous, il était grand temps de les montrer, ces seins. Digne-Les-Bains, Aix-en-Provence, Arles, Marseille, Avignon ont reçu les témoignages émouvants de ces femmes pionnières d'un genre nouveau. Elles ont rendu visible l'invisible.

                                                                                                                                                                                          FL

 

 

« Ça fait réfléchir incontestablement. C'est la première fois que je vois ce genre de campagne d'affichage à Digne. C'est une bonne initiative mais c'est dommage que les photos en ville ne soient pas encore plus imposantes pour attirer davantage le regard." C'est dans le bus que Bernard a remarqué ces femmes sur papier glacé. Il a mis du temps à comprendre. Puis, il a vu les cicatrices. Il a réalisé qu'il s'agissait d'une campagne de sensibilisation sur le cancer du sein. Mireille, mère et grand-mère, s'est longuement attardée, la tête levée, les yeux fixés sur cette photo accrochée sur la façade du centre hospitalier. Une mère et sa fille enlacées. L'image est poignante. "Cette photo est magnifique, ces deux femmes respirent vraiment la joie de vivre. C'est une belle leçon de courage." Julie, quant à elle, adolescente de 15 ans, reste sans voix, stupéfaite devant cette même image: "Ça fait peur!, confie-t-elle, la main posée sur sa poitrine. Je n'imagine pas avoir un sein en moins, c'est horrible. Je ne sais pas si j'arriverais à le supporter, où comment serait ma vie après."

 

Une vie après la maladie

 

Pourtant, il y a une vie après la maladie. Une existence pleine de sourires et de bonheur parfois difficile à imaginer pour une femme atteinte d'un cancer du sein. Alors pour faire un trait sur l'imaginaire, le Pr Bonnier, chirurgien à Marseille, désireux d'apporter des réponses à ces femmes en souffrance, et Florian Launette, photographe reporter, se sont employés à faire parler la réalité avec des images qui ne suscitent jamais l'indifférence. Des clichés qui animent la ville depuis plusieurs jours et sur lesquels, même les plus jeunes travaillent, comme les élèves des Beaux-arts. Œuvres d'art certes, ces photos sont avant tout à visée médicale et ont fait l'objet d'un ouvrage unique intitulé J'ai un cancer du sein et après? Avant de servir de support, avec une exposition, aux Rencontres santé photographiques qui se sont clôturées samedi.

Digne marquait d'ailleurs le lancement de cette manifestation qui tournera ensuite en région Paca avant que les photos ne viennent s'imposer sur les murs du Parlement européen à Bruxelles. Une opération axée sur la sensibilisation qui a permis à certaines de venir s'informer hier. Avec la question des traitements existant dans le 04, le point a été fait sur le dépistage. Un geste essentiel. Dans ce cadre, la Caisse primaire d'assurance maladie organise un dépistage qui concerne 24000 femmes âgées de 50 à 74 ans, dans le 04. Si encore trop de femmes oublient qu'après 50ans le dépistage est gratuit, cette action est bien suivie puisqu'une femme sur deux y participe.

Durant deux journées, l'hôpital de Digne "a joué dans la cour des grands, comme l'a souligné le Dr Bordes, en recevant au même titre que d'importants CHU une information de qualité sur le cancer du sein." Grâce à des hommes qui ont porté ce projet pour des femmes… au nom du sein et des soins.

 

Article paru dans La Provence.

Rencontres d'Arles

Rencontres d'Arles

Rencontres d'Arles

Rencontres d'Arles

Rencontres d'Arles

Rencontres d'Arles

Rencontres d'Arles

Rencontres d'Arles

Rencontres d'Arles

Rencontres d'Arles

Rencontres d'Arles

Rencontres d'Arles

Rencontres d'Arles

Rencontres d'Arles

Rencontres d'Arles

Rencontres d'Arles

Rencontres d'Arles

Rencontres d'Arles

Rencontres d'Arles

Rencontres d'Arles

Dans les rues de Digne-Les-Bains

Dans les rues de Digne-Les-Bains

Digne.jpg

Digne.jpg

Dans les rues de Digne-Les-Bains

Dans les rues de Digne-Les-Bains

Dans les rues de Digne-Les-Bains

Dans les rues de Digne-Les-Bains

Digne 2.jpg

Digne 2.jpg

Dans les rues de Digne-Les-Bains

Dans les rues de Digne-Les-Bains

Dans l'hôpital de Digne-Les-Bains

Dans l'hôpital de Digne-Les-Bains

Dans l'hôpital de Digne-Les-Bains

Dans l'hôpital de Digne-Les-Bains

Dans l'hôpital de Digne-Les-Bains

Dans l'hôpital de Digne-Les-Bains

Dans l'hôpital de Digne-Les-Bains

Dans l'hôpital de Digne-Les-Bains

Dans les rues d'Aix-en-Provence

Dans les rues d'Aix-en-Provence

Dans les rues d'Aix-en-Provence

Dans les rues d'Aix-en-Provence

Dans les rues d'Aix-en-Provence

Dans les rues d'Aix-en-Provence

Dans les rues d'Aix-en-Provence

Dans les rues d'Aix-en-Provence

Dans les rues d'Aix-en-Provence

Dans les rues d'Aix-en-Provence

Dans les rues d'Aix-en-Provence

Dans les rues d'Aix-en-Provence

Au Conseil Général 13

Au Conseil Général 13

Au Conseil Général 13

Au Conseil Général 13

Ils en ont parlé.

Le Figaro

6 juillet 2007

 

Le Figaro Magazine écrivit: "Arles. 13h00. Avec l'exposition de Florian Launette, le cancer du sein sera au centre des rencontres photographiques d'Arles qui s'ouvrent le 6 juillet prochain

Femme actuelle

24 septembre 2007

 

"Rester femme après un cancer du sein, c'est possible. Etre sexy aussi. Toutes celles que vous verrez dans ce portfolio sont éclatantes de vie malgé la maladie"

LE TEMPS

7 novembre 2009

 

"Il faut s'ancrer à nouveau dans la réalité". 

France 3 Provence Alpes - Edition du 19/20

18 septembre 2007

 

© Florian Launette - 2020 - Tous droits réservés.