Mémoire engloutie, l'histoire du P38 d'Harry Greenup.

 

Le 27 janvier 1944, le 14th Fighter Group de la 15th USAAF, équipé de P-38 Lightning, est en escorte de bombardiers quadrimoteurs B-17 venant détruire le terrain d'aviation de Salon-de-Provence. 

Le bombardement du terrain de Salon se déroulera sous un terrible barrage de batteries antiaériennes tandis que la chasse allemande pourchasse implacablement l'escorte alliée ! Un B-17 sera abattu tandis que 2 P-38 ne rentreront pas... dont celui des Lecques. Le P-38 des Lecques sera identifié par Marcel Camilleri grâce à la découverte d'une plaque (le radio call number) toujours rivetée sur le tableau de bord. Il s'agissait du P-38 G 15-LO, # 43-2545, piloté par le s/lt Harry R. Greenup.

Contrairement à son malchanceux compagnon de combat qui disparu avec sa machine dans les eaux de La Ciotat, Harry Greenup effectua un amerrissage parfait, et se retrouva à nager tandis que son avion sombrait. Une vedette s'approcha de lui, arborant un drapeau à croix gammée. Greenup fut fait prisonnier de guerre et retourna dans son pays natal au mois d'avril 1945. 

Il décedera d'un accident de voiture, noyé !. Sa voiture ratant un virage et plongeant dans le Colorado près de Denver le 6 octobre 1957.