Mémoire engloutie, l'histoire du Liban.

 

Le 7 juin 1903, l’histoire du  cargo le Liban a bouleversé Marseille. Un jour de mer d’huile, ce bateau à vapeur de la compagnie Fraissinet s’apprête à effectuer une liaison avec la Corse. L’Insulaire, affrété par la même compagnie, en provenance d’Italie revenait vers Marseille. "Les deux navires avaient l’habitude de se croiser, mais ce matin-là le Liban avait du retard. A cause d’une erreur de navigation, les deux navires avancent cap sur cap, la collision était inévitable. L’Insulaire réussit à regagner la côte, Le Liban, lui,  sombre en moins de 30 minutes, entraînant la mort de 97 passagers, sur les 200 embarqués.  Le cargo de 91 mètres de long et 11 mètres de large gît maintenant à 36 mètres de profondeur à quelques mètres des Pharillons et de Maïre. C'est la plus grande tragédie maritime de Marseille.

 

© Florian Launette - 2020 - Tous droits réservés.